top of page
  • Photo du rédacteur

Lubero : le représentant des déplacés de Kanyabayonga plaide pour une assistance humanitaire urgente


Le représentant des déplacés de guerre du site de Kanyabayonga, Richard Kalume, a demandé ce weekend au Gouvernement et aux humanitaires, d’apporter une assistance humanitaire urgente aux 35 000 ménages de déplacés de guerre du site de Kanyabayonga, une commune rurale du territoire de Lubero, à une centaine de kilomètres de la ville de Butembo (Nord-Kivu).

Richard Kalume affirme que ces déplacés qui fuient les combats entre les FARDC et les rebelles du M23 dans le territoire voisin de Rutshuru, n'ont reçu aucune assistance et sont dépourvus de tout.

Il demande au gouvernement congolais et aux humanitaires de leur apporter une aide d’urgence, afin de leur permettre de faire face à la famine.  

Il se dit inquiet de voir chaque jour, de nouvelles personnes venir s’installer sur ces sites, alors que celles qui y vivent déjà manquent de tout.

Selon lui, depuis le début de cette année, plusieurs personnes sont mortes de faim sur ce site.   

 «Depuis octobre 2022 vraiment, il n’y a eu que quatre organisations humanitaires qui nous ont assistés ici à Kanyabayonga. Depuis le 6 mars 2024, on est maintenant à 24 décès ” ; explique Richard Kalume.

Richard Kalume exprime son inquiétude face à ce qu'il considère comme une forme d'indifférence du gouvernement à l'égard de la souffrance des personnes vulnérables. Il prend pour exemple le silence du ministère des affaires sociales, qui d’après lui,  n'a jamais pris la peine de se rendre sur le site pour comprendre leur situation. En outre, il invite les organisations humanitaires à se concentrer sur le site de Kanyabayonga, soulignant que la vie de ces milliers de personnes est empreinte de désespoir

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page